Vitijob.com emploi et recrutement dans la vigne et le vin
LE 1er SITE DES MÉTIERS DE LA VIGNE ET DU VIN

ACCÈS ÉCOLES
ACCÈS RECRUTEURS
ACCÈS CANDIDATS

INFOS ECOLE

CEMIR

109, rue de la République - BP 205
69 823 Belleville Cedex
 

PARTAGER CETTE FORMATION

partager cette formation sur facebook publier cette offre d'emploi sur tweeter partager cette offre d'emploi sur Google + imprimer cette offre d'emploi Partager avec un ami
 

Calendrier de la formation


Pour connaitre les prochaines dates de formations, contactez-nous
TYPE DE LA FORMATION : Formation professionnelle (continue)

Certificat Individuel « Conseil à l’utilisation des produits phytopharmaceutiques »


Objectifs

Programme basé sur l’arrêté du 21 octobre 2011 portant création et fixant les modalités d’obtention du certificat individuel pour l’activité professionnelle « conseil à l’utilisation des produits phytopharmaceutiques ».

Programme Détaillé

1- Thème réglementation

- Cadre réglementaire français : lois Grenelle 1 et 2 et mesures afférentes : plan Ecophyto 2018.
- Définition des produits phytopharmaceutiques.
- Produits autorisés et produits illégaux. – Autorisation de mise sur le marché.
- Usage autorisé et non autorisé des produits.
- Réglementation liée à la collecte et au traitement des déchets et effluents.
- Règles spécifiques aux installations classées.
- Réglementation relative à la responsabilité de l’applicateur.
- Réglementation relative à la responsabilité vis-à-vis des tiers.
- Réglementation concernant le classement et le stockage des produits.
- Législation liée à l’agrément d’entreprise.
- Obligations réglementaires en matière d’enregistrement et de présence des documents sur les lieux de vente ou de stockage.


2- Thème prévention des risques pour la santé

a) Risques liés à l’utilisation des produits phytopharmaceutiques :
- Dangerosité des produits :
- dangers du produit ;
- voies de pénétration ;
- intoxication aiguë et intoxication chronique ;
- devenir des produits dans l’organisme : stockage ou élimination.
- Situations d’exposition aux dangers :
- situations d’exposition : avant, pendant et après l’application ;
- contact direct et indirect ;
- facteurs favorisant et aggravant la pénétration.
- Catégories de populations sensibles.
b) Mesures à prendre pour réduire les risques pour les êtres humains :
- Estimation des risques pour la santé des opérateurs et des usagers.
- Principales mesures de prévention.
- Principales mesures de protection : port des EPI, respect du délai d’emploi avant récolte...
- Principes d’utilisation dans les espaces impliquant des usagers.
- Principales consignes et réglementation.
c) Conduite à tenir en cas d’intoxication aiguë ou d’accident :
- Principaux symptômes d’empoisonnement.
- Conduite à tenir en cas d’accident.
- Mesures d’alerte des premiers secours : numéros d’urgence, déclaration des accidents.
- Signalement de l’accident auprès de Phyt’attitude (réseau de toxicovigilance).


3- Thème prévention des risques pour l’environnement

a) Risques pour l’environnement et principales voies de contamination :
- Dangerosité pour l’environnement :
- impacts sur l’environnement, sur les plantes non-cibles, les insectes utiles, la faune sauvage et la biodiversité ;
- connaissance des dangers du produit.
- Situations d’exposition aux dangers :
- types de pollution : diffuse ou ponctuelle ;
- devenir des produits phytopharmaceutiques dans l’environnement après le traitement ;
- situations de contamination avant, pendant et après le traitement ;
- facteurs favorisant et aggravant les contaminations ;
- risques au niveau de la zone à traiter lors d’une intervention.
b) Prévention des risques :
- Zonages (zones protégées, périmètre de captage, …).
- Stratégies retenues selon les espaces, leur nature, leur usage (zones protégées, gestion différenciée, plan de désherbage...).
- Pratiques visant à limiter la dispersion des produits phytopharmaceutiques dans l’environnement lors des transports.
- Pratiques et aménagements visant à limiter la dispersion des produits phytopharmaceutiques dans l’environnement lors du stockage et du traitement des résidus.
- Pratiques et aménagements visant à limiter la dispersion des produits phytopharmaceutiques dans l’environnement lors des manipulations.
- Pratiques, aménagements et équipements visant à limiter la dispersion des produits phytopharmaceutiques dans l’environnement lors des épandages.
- Traçabilité tout au long du processus.

4- Thème préconisation pour limiter le recours aux produits phytopharmaceutiques

a) Évaluation comparative de l’utilisation des produits phytopharmaceutiques et techniques alternatives :
- Méthodes et produits de biocontrôle utilisant des mécanismes naturels.
- Techniques de lutte intégrée : lutte biologique, lutte physique, lutte biotechnique, génétique, etc.
- Systèmes de culture et itinéraires techniques réduisant les risques de bio agressions et permettant de limiter l’utilisation des produits phytopharmaceutiques, techniques permettant de prévenir l’apparition des résistances aux produits phytopharmaceutiques.
b) Stratégies pour la gestion de l’état sanitaire des végétaux :
- Évaluation de la nécessité d’intervenir : identification des agresseurs et évaluation des risques.
- Raisonnement des interventions, proposition d’intervention sans utilisation de produits phytopharmaceutiques.
- Formulation de recommandations pour choisir et combiner différents moyens de contrôle.
- Conseil pour l’adaptation des modalités d’intervention aux conditions de milieu et aux objectifs fixés pour réduire les risques.
- Organisation de la veille sur les évolutions technologiques et réglementaires, veille sanitaire.
- Méthodes d’aide à la prise de décision et au choix.
- Outils d’aide à la gestion des stocks/l’achat de produit.
- Outils d’évaluation des systèmes ou des pratiques de lutte.


Différentes méthodes pédagogiques seront utilisées tout au long de la formation :

Apport Théorique
Réalisation de QCM
Animations visant à favoriser l’échange et la participation des stagiaires
Mise en situations / Jeux de rôle
Lectures et interprétation de documents techniques
Vidéos, etc…

Conditions d’admission

Public concerné Selon la catégorie de certificat individuel nécessaire à l’activité professionnelle du stagiaire (nous contacter pour plus de renseignements).

Durée de la formation

4 journées de 7 h

Tarif

795 € HT/stagiaire (hors repas) Possibilités de prise en charge par votre OPCA.






Vitijob.com est un site conçu et réalisé par Vitisphere

Qui sommes nous ? | Nous contacter | CGV | Mentions légales

© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé